Big Data Analyst

Les 5 V de la Big Data ne lui font pas peur. Il les aime toutes, ces données variées, volumineuses, qui transitent vite, dont la véracité et la valeur sont prouvées. Pourtant, ces fameuses données ont tendance à être désordonnées et parlent assez peu au premier venu. C’est la raison pour laquelle ce scientifique doublé d’une âme de communicant les observe, les trie, les place dans le contexte de l’entreprise et les transmet pour permettre à d’autres services de les utiliser ou pour établir des recommandations stratégiques. 

Lire l’avenir dans le Big Data

Les sources et les formats de données se comptent par centaines dans le Big Data. Spécialiste de l’ingestion de ces données, le Big Data Analyst sait hiérarchiser ces fameuses sources, trier leurs formats variés. 

Il est capable de choisir des logiciels qui automatisent leur assimilation. Ces derniers l’aident à structurer et à organiser les données pour qu’elles soient analysables et que leur traitement permette à l’entreprise de rester concurrentielle.

Fondés sur l’Intelligence artificielle et le Machine Learning, ces logiciels sont à même de dégager des informations qui n’avaient jamais encore été décelées, et le Big Data Analyst sait évaluer leur transparence et leur niveau de crédibilité.

Ce métier conjugue donc avantageusement la valeur technologique et l’analyse humaine. Une fois les données jugées exploitables, le Big Data Analyst transpose son analyse en insights de façon à aider à la prise de décision. Ces éclairages peuvent être présentés en réunion ou disponibles sur une plateforme analytique, comme un CRM. Ainsi, le service marketing peut les récupérer facilement pour les intégrer dans sa stratégie. 

Liens avec l’équipe

Au sein d’une Data Team, on trouve généralement deux types de profils : ceux qui construisent et ceux qui analysent. Le Big Data Analyst travaille principalement au desk, en étroite liaison avec le Big Data Developer. Ce dernier est en mesure de créer et de gérer l’infrastructure Big Data d’une entreprise. Il construit, en quelque sorte, la maison des données, celle dans laquelle le Big Data Analyst va évoluer pour procéder à ses analyses. Pour que ses analyses finales puissent être traduites en objectifs opérationnels, elles doivent être compréhensibles. À ce titre, le Big Data Analyst doit donc aimer collaborer avec ses collègues de la Data Team… et avec tous les autres métiers de l’entreprise. Il produit des documents clairs, étayés, qui valorisent une information pertinente et compréhensible pour ses interlocuteurs, notamment les équipes marketing et de direction.

Les compétences du Big Data Analyst

Il a pour mission de concevoir et de mettre en œuvre des flux d’intégration de données. Il préconise les technologies adaptées, les outils d’analyse. Il installe et déploie les clusters logiciels. Il trouve des pistes d’optimisation de la performance et de la qualité des logiciels. Il produit des rapports clairs et documentés, avec un sens aigu de la valorisation de la donnée.

Il dispose donc de solides compétences en matière de langages de programmation, Business Intelligence, Machine Learning, modélisation et mise en valeur des résultats analytiques. 
Par ailleurs, le Big Data Analyst a conscience que ses rapports appuient des décisions stratégiques majeures pour l’entreprise et il connaît donc les grands enjeux économiques actuels.
Il a une bonne aisance rédactionnelle, apprécie la vulgarisation de l’information et sait s’exprimer en public. 

Son anglais technique est courant. Il met en place des veilles technologiques et concurrentielles. 
Enfin, il est rompu aux techniques de management et aux méthodologies de travail Workflow et Agile type Scrum ou CRISP. Autonome, rigoureux, le Big Data Analyst peut œuvrer en télétravail et a des capacités managériales pour gérer une équipe dédiée au sein d’une Data Team.

Python
Java
Hadoop
DataHero

Outils, logiciels et langages

Le Big Data Analyst maîtrise les langages Java, Scala, Python et parle couramment les langages des bases de données SQL et NoSQL. Il a des connaissances approfondies sur les écosystèmes Hadoop et Spark. 

Il travaille avec des outils d’indexation comme Elastic ou Kibana, des outils de streaming avec Kafka, de modélisation comme QlikView, ou de Machine Learning comme Lib Spark. Il donne vie aux données grâce au Data Storytelling et à des outils de Business Intelligence tels que DataHero ou Raw pour des dataviz vectorielles. Dernier point : le Big Data Analyst connaît la réglementation RGPD, les principes de la collecte, de la durée de conservation et du stockage. 

Parcours de formation

Le raccourci est à la fois rapide et vrai : tous les masters qui traitent de Big Data sont d’excellentes filières de formation, comme le master international en Systèmes décisionnels/Big Data, le master Big Data - Gestion et Analyse des données massives, ou encore le MIASHS spécialité Big Data et Fouille de données.

Un premier cycle dans les mathématiques et les statistiques est essentiel. Une école d’ingénieurs, comme l’Essec-Centrale Paris ou Polytechnique, est aussi une excellente voie d’apprentissage de ce tout nouveau métier. Des écoles spécialisées permettent de compléter le cursus, comme le Data Science Tech Institute, ainsi que des formations certifiantes courtes type Bootcamp ou plus longues, en ligne ou en présentiel. Ce qui compte est de bien vérifier qu’elles traitent des problématiques du Big Data et pas seulement de la Data. 

Architecte Web & Big Data
ESSEC Business School

Rémunération du Big Data Analyst

Lorsqu’il démarre sa carrière, le Big Data Analyst peut obtenir une rémunération annuelle de l’ordre de 35-40 K€. Après cinq années d’expérience, elle est comprise entre 55-65 K€. Avec plus de dix ans d’expérience, le Big Data Analyst peut escompter un salaire annuel de 80K, notamment s’il travaille dans une entreprise de 51 à 200 salariés.

La carrière du Big Data Analyst

Les possibilités d’être recruté sont nombreuses : banque, assurance, mutuelles, grands groupes industriels, sites e-commerce, SS2I. Un Data Analyst peut se spécialiser en Big Data. Un Big Data Analyst peut évoluer vers le consulting. Il peut alors s’appeler Consultant Data Value. Une évolution vers un poste de Data Chief Officer est également possible.

Découvrez aussi

Les offres qui pourraient t'intéresser

  • CDI
  • Environ 30k€
  • 3 to 6
  • Limonest
  • Télétravail 5 j/semaine
  • Big Data Analyst
  • Big Data Developer
  • Data Engineer
  • Data Analyst
  • image hadoop
  • CDD
  • Environ 52k€
  • 3 to 6
  • Poitiers
  • Télétravail 2 j/semaine
  • Project Manager
  • Data Analyst
  • Data Engineer
  • Big Data Analyst
  • Gestion de projet
  • Conception fonctionnelle
  • image denodo
  • image talend
  • image neo4j
  • image elearning
  • image data-visualization-
  • CDI
  • Environ 45k€
  • 3 to 6
  • Toulouse
  • Télétravail 2 j/semaine
  • Big Data Analyst
  • Data Engineer
  • Big Data Developer
  • image python
  • image aws
  • image kafka
  • image spark-framework
  • image hadoop