Full Stack Developer

Ce super développeur est un « paquet entier » ! Oui, enfin, c’est sa traduction littérale qui veut surtout dire qu’il a la capacité d’empiler des compétences afin de concevoir et de créer un outil informatique de A à Z, logiciel, application ou site web. Tel un couteau suisse, il est à la fois un architecte, un développeur Back-End et Front-End, et un administrateur système.

Il ne fait peut-être pas le café, mais on ne peut que constater ses immenses compétences et sa maîtrise de très nombreuses technologies.
 

Métier super polyvalent pour Superman

En réponse aux besoins de son employeur ou des clients, cet ingénieur programmeur a comme objectif de concevoir, structurer et développer un produit logiciel du début jusqu’à la fin. Il résout ainsi les multiples problématiques, aux niveaux conceptuel et fonctionnel.

Sa grande force réside dans sa capacité à créer un projet de manière autonome : il gère à la fois des serveurs, des bases de données et l’ingénierie des systèmes et des clients. Il travaille au niveau du front-end et du back-end, par le développement d’applications mobiles ou web. Son intervention peut se faire à plusieurs niveaux, par exemple dans le cas de la conception d’un site : de son architecture à l’expérience utilisateur en passant par l’intégration HTML ou la dimension UX/UI. Il peut en outre aussi bien assurer son référencement (SEO) que la partie purement graphique.

Sa prise en charge de toute la chaîne se prolonge jusqu’au marketing et à sa gestion. Véritable homme-orchestre, il doit se préparer à être successivement webmaster, web designer et développeur multimédia selon les nécessités.

Le développeur Full Stack, seul et en équipe

Indispensable aux start-up et aux petites entreprises, ce développeur à tout faire travaille donc souvent de manière autonome. Dans un tel environnement, il doit ainsi savoir gérer son stress qui devrait montrer le bout de son nez en raison des délais toujours (trop) courts !

S’il travaille avec une petite équipe, les circonstances peuvent l’amener à prendre en charge la fonction de Lead Developer. Le développeur Full Stack doit alors posséder (en plus !) de véritables qualités de leader.

Multicompétences requises

Le développeur Full Stack est capable de construire une maison des fondations jusqu’aux finitions, puis de la meubler et même de la réparer. Il faut comprendre que les missions peuvent être toutefois très différentes d’un poste à l’autre, car la base même de ce métier, c’est la polyvalence et la capacité d’adaptation selon les besoins de son employeur ou des clients. Grâce à sa large palette technique, ce développeur peut ainsi travailler dans une start-up où il aura de grandes responsabilités, ou dans des sociétés de services informatiques (ESN) où se gèrent des sites web pour le compte d’entreprises.

Dans ces différents cadres, on peut lui confier ces missions courantes :
-    Conception d’une architecture côté client et côté serveur
-    Développement, manipulation et gestion d’une base de données
-    Mise en place et déploiement des tests de logiciel
-    Écriture et développement des API
-    Implémentation des logiciels
-    Création des paramètres de protection et de sécurité des données
-    Participation au daily afin de proposer des solutions techniques ou fonctionnelles
-    Gestion des fonctionnalités et des applications avec une conception adaptée aux mobiles
-    Compréhension et définition des besoins du client couplées avec le rôle de conseil
-    Contribution à la rédaction de la documentation technique

Dans une journée, le développeur Full Stack passe souvent d’une activité à une autre, aussi la rigueur et l’organisation sont fondamentales pour lui. Si vous cherchez à vous ennuyer au boulot, ce n’est pas le job qu’il vous faut !

Java
C++
MySQL
Django
Python
PHP
cloud
Bootstrap
jQuery
Node.js
Adobe Photoshop
Adobe InDesign
Adobe Illustrator
Google Analytics
WordPress
Magento
iOS
Android SDK

Connaître tous les outils ou presque

Ce passionné de code possède une base des plus solides avec ses compétences informatiques couplées à sa connaissance parfaite des langages de programmation. Multilingue, il maîtrise Java, C++, MySQL, Django, Python, mais aussi les technologies web comme PHP, le cloud, Bootstrap, JQuery ou Node JS.

Les outils de graphisme (Photoshop, InDesign, Illustrator) se doivent d’être également bien assimilés. Ce développeur utilise enfin le maniement des API pour dialoguer avec les sites distants. Ce grand connaisseur doit pratiquer également l’intégration et la gestion de système de gestion de contenu avec les logiciels Wordpress, Prestashop et Magento.

Pour les applications mobiles, la connaissance des systèmes d’exploitation majeurs (iOS et Android) est indispensable.

Cet informaticien pluridisciplinaire se doit d’être constamment à l’affût des nouvelles technologies et de suivre les dernières évolutions du Web, afin de ne pas être à la ramasse dans quelques années !

Quelles études suivre ?

Pour ce métier récent, il n’existe pas de parcours type et, parmi les premiers développeurs Full Stack, nombreux étaient les autodidactes. Néanmoins, il est possible de commencer par un DUT ou BTS (bac+2) puis poursuivre avec une licence en Informatique (bac+3) afin d’avoir une première assise solide.

Ensuite, l’offre universitaire est riche en masters pour étendre ces connaissances (développement et application sur plateformes mobiles, ingénierie des programmes) pour aboutir à un bac+5 ou +6.

Le cursus après DUT/BTS ou licence est d’intégrer une école d’ingénieurs, comme Hetic ou Epita. Malgré la jeunesse de ce métier, des centres de formation comme la 3W Academy proposent désormais une formation spécifique.

Indicateurs de salaire

Le salaire annuel pour un Junior commence à 35-45 K€ selon la taille des entreprises. Pour un Senior, la fourchette s’étend de 50 K€ à 70 K€.

Perspectives de carrière du développeur Full Stack

Avec ce bagage technique énorme allié à ses connaissances marketing et business, ce développeur tout-terrain peut évoluer vers plusieurs métiers de la direction digitale. Il peut naturellement évoluer vers le poste de Lead Developer. D’autres opportunités d’évolution de carrière s’offrent à lui, comme celle de directeur de site, mais aussi de head of digital, de directeur de produit ou de responsable technique.

Les offres qui pourraient t'intéresser

  • CDI
  • Environ 40k€
  • 3 to 6
  • Paris
  • Télétravail 2 j/semaine
  • Développeur Frontend
  • Frontend Developer
  • Backend Developer
  • Full Stack Developer
  • Analyse fonctionnelle
  • Communication
  • Conception fonctionnelle
  • Digital marketing
  • image javascript
  • image css-3
  • image html5
  • image php
Ingénieur SRE - H/F Devfest Nantes 2021
chez VIF
  • CDI
  • Environ 45k€
  • 3 to 6
  • La Chapelle-sur-Erdre
  • Télétravail 2 j/semaine
  • DevOps Manager
  • Administrateur Unix/Linux
  • Full Stack Developer
  • DevOps Developer
  • Architecture logicielle
  • Relation client
  • image java
  • image tomcat
  • image linux
  • image terraform
  • image ansible
  • CDI
  • Environ 50k€
  • 3 to 6
  • Nantes
  • Télétravail 3 j/semaine
  • Backend Developer
  • Full Stack Developer
  • Lead Developer
  • Lead Developer Backend
  • image go
  • image java