Développeur Back-End

Le code n’a plus de secret pour lui ! Il se charge de la création technique et du paramétrage d’un site, d’une application, d’un logiciel ou d’un objet connecté. Incontournable dans les entreprises, les agences digitales et les collectivités, le développeur Back-End gère quatre éléments fondateurs d’un projet digital : le serveur, l’hébergeur, la base de données et l’administration de l’application.

Grâce à lui, vous avez accès aux produits, vous pouvez créer des paniers d’achat, faire des réservations et pourtant, chut… vous ne le connaîtrez jamais car le développeur Back-End travaille en coulisses. 

Un métier dédié au Back-Office

Imaginons un site internet ou une application comme un iceberg. Le développeur Back-End travaille sur la partie « immergée » de ce bloc de glace. Le Back-End est une partie de codage qui se joue avec le serveur. Le rôle du développeur Back-End est donc de parler couramment le langage du serveur. Or, ce dernier peut parler plusieurs langues : PHP, Java, Ruby ou encore Python figurent parmi les langages les plus célèbres.

De par sa connaissance de ces langages, le développeur Back-End est alors capable de créer des pages web que le serveur accepte d’héberger car il les décode ! Puis, le développeur s’assure que la base de données du serveur va correctement stocker les informations. Ces dernières sont variées : mises à jour, paramétrage d’extensions, informations délivrées par les utilisateurs et qui doivent être sauvegardées. Enfin, le développeur Back-End gère les parties maintenance et hébergement et assure la création de l’interface du back-office avec sécurisation des accès. Le back-office correspond à un tableau de bord qui est confié aux administrateurs du site comme les webmasters et/ou chefs de projets marketing et communication digitale.

Pour configurer la partie « visible » du site ou de l’application, cette fameuse partie que les utilisateurs peuvent juger esthétique et pratique, les développeurs Front-End sont à l’œuvre. Ils s’occupent de l’ergonomie et du design.

Le développeur Back-End et l’équipe

Placé sous l’égide d’un directeur technique, il intègre les besoins de tous ses interlocuteurs, techniques et commerciaux.

Ainsi, le développeur Back-End travaille collégialement avec une équipe dont chaque acteur a une vision précise du produit : administrateur système, product manager, développeur Front-End, responsable marketing et communication. Il est le socle technique sur lequel repose le projet digital et choisit les outils et les méthodes de travail les plus adaptés au développement. La méthode Waterfall est basée sur un cahier de spécifications. La méthode Agile consiste à faire un point avec le client à chaque sous-projet développé dans un temps imparti.

Au sein d’une société avec un esprit start-up, le développeur Back-End doit savoir nouer des relations professionnelles posées avec une pointe de décontraction.

Compétences liées au développeur Back-End

Le développeur Back-End est un couturier qui assemble des pièces de tissu pour créer une veste sur mesure. Il travaille à conjuguer les différentes technologies nécessaires à la configuration du projet digital. 

C’est ce qu’on appelle le stack technologique ou la combinaison de tous les langages et des frameworks. Les missions du développeur Back-End concernent donc la définition de la cohérence technique du projet et des spécifications. Elles s’étendent au développement, avec le codage et le paramétrage des fonctionnalités, et s’achèvent avec la correction des bugs ainsi que la maintenance.

Pédagogue, il est en mesure de rédiger la documentation technique et fonctionnelle et capable de communiquer en interne et à l’externe. Patient, persévérant, il développe en tenant compte des phases de tests et sait se remettre en question. Au fil du temps, ses expériences professionnelles témoignent de sa capacité à résoudre des tâches complexes en équipe et en adéquation avec les besoins d’un client.

Les outils les plus répandus pour le développeur Back-End

Grand connaisseur des langages de programmation et des bases de données, il maîtrise Ruby, Python, SQL, JQuery et gère sur le bout des doigts des frameworks tels que Symphony, Cake PHP et CodeIgniter. 

Attention, le développeur Back-End n’est pas forcé de connaître tous les langages de programmation. Il peut se spécialiser dans une combinaison qu’il juge gagnante pour un type d’application ou un secteur d’activité avec son choix assumé de serveur, de framework, de base de données et d’hébergeur. 

Autre piste : il peut élargir ses connaissances à l’intégration de pages dynamiques grâce à HTML, CSS et Java Script. Cela lui sera utile pour travailler en équipe avec les développeurs Front-End.

Le parcours scolaire adapté

Traditionnelles ou novatrices, plusieurs voies mènent au métier de développeur Back-End.
Parmi les grands classiques figurent les écoles d’ingénierie informatique et les écoles d’ingénieurs à l’instar d’Epitech, Epita ou encore Hetic.

Les DUT ou BTS informatique mènent à une Licence Professionnelle des Métiers de l’Informatique.
Pour celles et ceux qui veulent apprendre en ligne, il est possible d’opter pour Openclassrooms ou Code Academy.

Enfin, des formations gratuites à la pédagogie innovante ont vu le jour comme l’Ecole 42. Ici, pas de cours, ni de professeur ou de diplôme prérequis. Le travail collaboratif entre élèves ou peer learning est à la base de l’acquisition des compétences

Développeur web
Formation développeur

Indicateurs de rémunération

Le salaire moyen d’un développeur Back-End débutant se situe dans la fourchette 30-40K€ annuels. 
Pour les profils de développeurs Back-End experts, les entreprises peuvent doubler la mise.
 

Évolution de carrière du développeur Back-End

Plusieurs options s’offrent au développeur Back-End : devenir manager et référent de l’équipe, opter pour des missions free-lance ou un rôle d’expert technique avec l’animation de sessions de formation. 

Il peut aussi devenir développeur Full-Stack, un super développeur multilingue qui maîtrise toute la palette des langages back et front. Il sera capable non seulement de créer l’architecture de l’infrastructure mais aussi de mener le projet digital d’A à Z. Il peut également endosser le rôle d’un expert spécifiquement dédié à l’implémentation des fonctionnalités et à la correction des problèmes qui y sont liés.

Les offres qui pourraient t'intéresser

  • CDI
  • Environ 40k€
  • 3 to 6
  • Paris
  • Télétravail 2 j/semaine
  • Développeur Frontend
  • Frontend Developer
  • Backend Developer
  • Full Stack Developer
  • Analyse fonctionnelle
  • Communication
  • Conception fonctionnelle
  • Digital marketing
  • image javascript
  • image css-3
  • image html5
  • image php
  • CDI
  • Environ 50k€
  • 3 to 6
  • Nantes
  • Télétravail 3 j/semaine
  • Backend Developer
  • Full Stack Developer
  • Lead Developer
  • Lead Developer Backend
  • image go
  • image java
  • CDI
  • Environ 70k€
  • 3 to 6
  • Paris
  • Télétravail 3 j/semaine
  • Lead Developer
  • Backend Developer
  • Lead Developer Backend
  • Full Stack Developer
  • image go
  • image kubernetes
  • image docker
  • image google-cloud-platform