Chef de projet Agile

Souvent, lorsque l’on parle de l’approche Agile, une question revient : qu’est-ce que l’agilité en entreprise et qu’est-ce que la méthode Agile ? Plus souple que les méthodes de gestion de projet dites traditionnelles, la méthode Agile se caractérise par deux composantes importantes : des objectifs définis sur une vision court terme où le client est au cœur du projet. Ainsi, le client fait quasiment partie de l’équipe de travail et valide chaque étape du projet. À partir de ces éléments, le chef de projet Agile est donc la personne qui coordonne toutes les étapes de développement du projet. Parce qu’il est Agile, il n’a pas besoin de planifier le projet de A à Z et doit se montrer extrêmement flexible pour s’adapter non seulement aux exigences du client, mais également à la vitesse d’évolution du marché au sein duquel le projet se développe. Pourtant, s’il est responsable du bon déroulement du projet, il n’est pour autant pas le « chef » à proprement parler, puisque, dans un souci d’adaptation aux aléas du projet, toute hiérarchie est abolie et chaque collaborateur ou acteur du projet tient une place capitale. Comme chaque membre qui constitue son équipe, le chef de projet Agile est autonome et libre, tant que les objectifs sont remplis !

Une personnalité collaborative, adaptable et autonome

Vous l’aurez compris, le chef de projet Agile travaille selon un ensemble de méthodes, de process, exclusivement orientés sur des logiques collaboratives et transversales. En opposition avec l’approche classique du pilotage de projet, ses missions reposent sur la mise en place de phases clés d’un projet en rapport avec des objectifs courts. Si ces objectifs sont jalonnés de petites étapes, c’est parce que le chef de projet Agile doit être en mesure de revoir sans cesse sa façon de travailler et de tester des méthodes de travail différentes afin de répondre continuellement à la vivacité du marché. Éloignée du cloisonnement traditionnel qui caractérise la gestion de projet dite classique, la méthode Agile permet d’éviter les problèmes de délai et de budget liés à la définition d’objectifs établis sur le long terme et qui ne tiennent pas compte des transformations qui s’opèrent sur le marché. Grâce à cette démarche, le chef de projet Agile a la charge de dynamiser et d’interagir et non d’imposer à une équipe des obligations dont il serait exclu. Au contraire, il fait partie intégrante de l’équipe et participe activement à l’atteinte des objectifs, tout comme il participe également à la résolution des difficultés rencontrées sur le parcours. Ses missions, quel que soit le projet, sont basées sur une méthode qui remet le collaborateur et le client et non l’outil au centre du projet. Enfin, la partie terrain et l’adaptabilité au changement sont préférées à l’exhaustivité théorique et l’exécution d’un simple plan.

Le chef de projet Agile et l’équipe

Nous l’avons vu, la méthode Agile refuse toute notion du concept de « chef », comme il peut être sous-entendu dans les méthodes traditionnelles de la gestion de projet. Ici, le pragmatisme et le collectif prévalent à l’idée même de chef. Pourtant, il apparaît évident que l’existence d’un chef de projet Agile implique le pilotage d’un projet et la mise en place de directives précises et indispensables à la réussite dudit projet. Loin d’un rôle de manager, le chef de projet Agile tient avant tout un rôle de pilier, d’intermédiaire entre le client et les équipes avec lesquelles il travaille. Ce chef d’orchestre est intégré à l’équipe et tient le même rôle que ses collaborateurs, selon le principe d’autonomie qui caractérise la méthode Agile. Le chef de projet Agile se situe au même niveau que les autres membres de son équipe, au sein de laquelle il apporte ses compétences et partage avec celle-ci les décisions à prendre pour mener à bien le projet.

Les compétences liées au métier de chef de projet Agile

Du fait de sa fonction et au-delà d’une parfaite connaissance de la méthode Agile et de ses fondements, le chef de projet Agile doit présenter des qualités d’écoute et de compréhension des enjeux qui sont nécessaires à la bonne application de cette méthode. En effet, parce qu’il est au cœur du processus d’itération, il doit être à l’écoute du client et de ses besoins. Créatif et doté d’une grande curiosité, il a la possibilité, de par sa position, d’exprimer et tester toutes ses idées. À la fois extrêmement réactif et autonome, le chef de projet Agile est confronté chaque jour aux aléas des transformations du marché qui entraînent l’évolution des projets, la résolution de certaines difficultés ou la saisie de certaines opportunités. Enfin, l’aisance relationnelle est un formidable atout pour dialoguer avec les clients et travailler avec une équipe libérée de toute forme de hiérarchie. C’est pourquoi collaboration et co-construction sont au centre de la méthode Agile.

Les outils les plus utilisés par le chef de projet Agile

Dans chaque entreprise et dans chaque équipe, chaque chef de projet Agile dispose d’outils de gestion de projet qui lui permettent de suivre la méthodologie Agile afin d’être le plus efficace possible. Outre ces outils de management, il existe toute une farandole d’outils qui facilitent le quotidien des collaborateurs. Quelle est donc la boîte à outils du chef de projet Agile et de son équipe ? Des outils comme Jira et Trello présentent de nombreuses fonctionnalités, telle la mise en place de tableaux de bord capables de suivre instantanément l’avancée du projet par ses différents membres. De même, des outils d’analyse des indicateurs de performance sont très souvent employés par les chefs de projet Agile. Google Analytics, par exemple, est un formidable outil pour aider à mesurer l’évolution d’un projet, la productivité et le temps de travail d’une équipe Agile. Enfin, des outils comme User Testing ou SurveyMonkey sont grandement utilisés pour recueillir les réactions et feedbacks du client et collecter des données qui serviront à valider une hypothèse ou changer de point de vue et de démarche. 

Comment devenir un chef de projet Agile ?

Le poste de chef de projet Agile ne correspond pas à une formation réduite aux stricts fondements de la méthode Agile. C’est pourquoi de nombreux profils peuvent accéder à ce poste. Toutefois, il est important de noter qu’un cursus bac+5 suivi en université, écoles de commerce et de gestion, IEP ou encore écoles d’ingénieurs est très recommandé. Enfin, si ces méthodes peuvent être enseignées au moment des études, exercer le métier de chef de projet Agile ne se fait que par l’expérience et la pratique au sein d’une entreprise.

Quel salaire pour un chef de projet Agile ?

Le salaire du chef projet Agile est de 40K€ par an. Pour les profils les plus expérimentés, la rémunération peut atteindre jusqu'à 65K€ par an. Enfin, notez que ces données peuvent changer selon la taille de l’organisation qui l’emploie.

Quelle évolution de carrière pour le chef de projet Agile ?

Le chef de projet Agile, en raison de son expertise et de son expérience terrain, peut naturellement prétendre à d’autres fonctions plus étendues de la méthode Agile, telles que Scrum Master ou Product Owner. S’il le souhaite, il peut également s’orienter vers le métier de consultant ou coach Agile. Il pourra alors transmettre ses compétences et faciliter l’application de la méthode Agile dans des environnements non familiarisés.

L'offre suivante pourrait t'intéresser

  • CDI
  • Environ 42k€
  • 3 to 6
  • Puteaux
  • Télétravail 2 j/semaine
  • Chef de Projet Agile
  • Analyse fonctionnelle
  • Change management
  • Gestion de projet
  • Conception fonctionnelle
  • image mysql
  • image sql
  • image javascript
  • image powerbi
  • image service-now