Motion Designer

Il adore mettre des mots en images, il est fasciné par l’animation depuis qu’il est petit, il a un sens esthétique indéniable, c’est le Motion Designer. Il donne une dimension nouvelle à tout ce qui se voit. Sans lui, le monde serait terne et fade.

Vous l’avez compris, le Motion Designer est un magicien dont la baguette magique s’appelle logiciel de création assistée par ordinateur. Partons à la découverte de ce métier au croisement du digital et du dessin, un métier indispensable quand on parle d’image.

Le Motion Designer pour créer des émotions

Le Motion Designer travaille durant toute la création d’un projet vidéo. Il est présent lors du brief et s’applique à rendre un travail cohérent avec les objectifs du client. Grâce à lui, une simple vidéo devient un véritable générateur d’émotions. Il pare les images de nombreux habillages et les rend ainsi inspirantes. Son travail se découpe en 4 étapes principales. D’abord, il propose une planche au client suite à son brief. Sur cette planche ou moodboard, il dévoile ses idées et donne les grandes tendances graphiques du projet. Quand ceci est validé par le client, il peut se lancer sur le story-board. Il détaille chaque étape de la vidéo et quels effets il va ajouter pour la rendre plus attractive visuellement. Ensuite, c’est le moment tant attendu de la production, les idées sur le papier prennent vie à l’écran, et la vidéo ou l’animation gagne une nouvelle dimension. Une fois ce travail terminé, il faudra livrer au client et gérer ses retours s’il en a.

Le Motion Designer, sa place au sein d’une équipe

Le Motion Designer ne travaille pas seul. En début de carrière, il peut rejoindre différentes entreprises telles que des agences de communication, des sociétés de productions audiovisuelles, des studios de création. En fonction de cela, ses interlocuteurs seront différents. Mais le processus reste stable.

La plupart du temps, il collabore avec un chef de projet qui coordonne les équipes autour des besoins du client. Un directeur de création vérifie que les propositions du Motion Designer correspondent aux exigences du client et sont à l’image de l’entreprise qui l’emploie. Côté production, il n’est pas rare que le Motion Designer collabore avec des développeurs, des spécialistes flash, des animateurs 3D ou des designers sonores. C’est un métier riche d’interactions où de nombreuses compétences créatives collaborent pour un rendu qui dépasse les attentes du client. 

Les qualités indispensables au Motion Designer

Créatif, rigoureux, sensible, curieux, esprit d’équipe, capacité d’écoute… voici quelques-unes des qualités indispensables au Motion Designer. Si le talent et l’imagination sont indispensables dans ce métier où la nécessité d’être créatif est essentielle, il est également nécessaire d’être rigoureux. Cette qualité se développe au cours de l’apprentissage du Motion Designer puisque la maîtrise des logiciels qu’il utilise au quotidien demande beaucoup de travail et d’application. Le Motion Designer doit également être capable de comprendre, d’écouter et de se mettre au diapason de son client. Il est donc essentiel pour lui d’être empathique et à l’écoute.

Son plus grand talent reste celui de mettre en images ce que les autres ne peuvent exprimer qu’avec des mots. 

Adobe Illustrator
Adobe Photoshop
Adobe Premier Pro
Adobe After Effects

Avec quels outils travaille le Motion Designer ?

Le Motion Designer connaît la suite Adobe sur le bout des doigts. Les logiciels Photoshop, Illustrator, After Effects, Flash, Premiere Pro n’ont pas de secret pour lui. S’il maîtrise les logiciels d’animation 3D, cela peut être un véritable plus. De fait, plus le Motion Designer a de cordes à son arc, meilleurs seront ses tirs de flèches.
Mais s’il doit avoir beaucoup de talent sur un ordinateur, il doit également être capable d’utiliser un crayon et une feuille. En effet, le début de tout son processus consiste à faire des croquis. Ces esquisses seront la base de son travail et lui permettront d’articuler sa réflexion, seul ou en équipe. 

Quelles sont les meilleures formations pour devenir Motion Designer

Le Motion Designer est un pragmatique et cela se voit dans ses études. Il passera un bac S ou arts appliqués. Lors de ses études supérieures, le jeu consiste à avoir une solide formation de graphiste.

Plusieurs cursus plus ou moins longs s’offrent alors au futur Motion Designer. Il pourra faire un BTS en design graphique, une licence en communication visuelle, métiers du design ou infographie. En Bac + 4, la formation de Designer Graphiste peut être intéressante. Et enfin, en Bac + 5, le diplôme national supérieur des arts décoratifs de l’ENSAD ou une formation de directeur artistique en communication visuelle et multimédia est recommandé.

Diplôme de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs

Quel salaire pour le Motion Designer

Côté salaire, le Motion Designer peut connaître de grands écarts au fil de sa carrière. En effet, si à ces débuts il gravite autour des 26 K€, cela peut rapidement évoluer. En tant que senior, le Motion Designer pourra prétendre à 48 K€ par an (plus ou moins 10 %). Selon l’envergure des projets et leur impact sur l’image du client, les Motion Designers les plus doués peuvent toucher jusqu’à 70 K€ par an.

Que devient le Motion Designer après plusieurs années d’expérience ?

Lorsqu’il a fait le tour de son métier et qu’il estime qu’il est temps pour lui de faire évoluer sa carrière, le Motion Designer a plusieurs options qui s’offrent à lui. Il peut décider de devenir directeur artistique ou directeur de création. Cela dépend de son niveau d’expérience. Il peut également décider de se lancer en freelance. Cette option peut s’avérer très lucrative si le Motion Designer a su faire ses preuves et si son travail est reconnu. Avec un bon réseau, il peut facilement être amené à travailler sur des projets de grande envergure.

Si l’aspect purement créatif n’est plus galvanisant pour le Motion Designer, il peut aisément se rediriger vers un poste de chef de projet. Ceci est particulièrement vrai pour les Motion Designers qui ont développé leur carrière en agence de communication. 

L'offre suivante pourrait t'intéresser